L’I P E inverse la polarité des molécules d’eau en envoyant des ondes électromagnétiques de très faibles fréquences, ainsi, ne pouvant s’unir, le système stoppe la remontée capillaire des murs et du sol. Les effets sont ressentis dès le quatrième mois. Demander un devis gratuit à Amelioration Habitat

L'assèchement de mur par injection de résine hydrophobe

L'assèchement de mur par injection de résine hydrophobe

Ôter le revêtement de surface, piquer le mur et dégraisser si moellons, où l’assèchement est réalisé afin de
permettre aux sels minéraux de sortir de 3 à 5 cms par mois…
Création de puits de forage tous les 10 à 15 centimètres à une hauteur du sol variable selon l’épaisseur du
mur car le forage doit se faire à 30 degrés d’inclinaison pour atteindre la semelle de fondation, (épaisseur
du mur moins trois centimètres) si le mur est supérieur à 55 cms alors il faut forer des deux cotés du mur.
Réaliser ceci sur l’ensemble du linéaire concerné par le désordre et créer une barrière verticale à l’endroit
où on décide de stopper l’assèchement afin d’éviter que le mur non traité ne vienne dégrader le mur qui l’a
été.
Injecter sous pression un liquide ou un gel hydrophobe afin de créer une barrière horizontale contre la
remontée verticale d’humidité.
Travaux invasifs, durée d’assèchement variable selon épaisseur du mur ( il faut compter 12 à 14 mois pour
un mur de 50 cms d’épaisseur avant de penser refaire le revêtement de surface, ou peinture ou papier
peints…).

L’eau venant du sol se heurte au champ d’action de l’I P G.
En effet, l’I P G envoie un contre champ pour déstabiliser les molécules d’eau, ainsi par gravité, elles
redescendent dans le sol.
Les murs s’assèchent par évaporation naturelle
entre 12 mois
et 24 mois
. Il est composé de circuit passif, il n’a pas besoin de batterie ni de branchement secteur.